Le patinage !!

Le patinage artistique sur glace a pris, par la force des choses, une grande place dans mon quotidien. Depuis la rencontre avec mon épouse Christine, en 1987, je m'intéresse de plus en plus à ce "sport".

Bien sûr, je pratiquais également le sport, mais plus pour le plaisir. Sport individuel et d'équipe, avec un titre de champion d'Ile de France et finaliste de la Coupe de Paris par équipe.

Ma vraie passion, dès l'âge de 16 ans, était l'aviation et en particulier, le vol à voile. Des émotions, des risques, de grosses frayeurs et un accident spectaculaire, mais des moments qui restent inoubliables avec une durée de près de 5 heures, en un seul vol. Un grand merci à mes parents !

Le patinage est un sport onéreux, si l'on veut le pratiquer sérieusement et obtenir des résultats.

C'est un sport magnifique, mais qui suscite "jalousie" et "trahison". Jamais, je n'avais connu le sport de cette manière. Tous les coups sont permis et malheureusement, il y a des paramètres très importants, incontrôlables. Je pense, bien sûr et en premier lieu, à la méthode de jugement que l'on ne comprend pas toujours et qui peut perturber certains patineurs. Je n'irais pas au delà.

Pendant plus de 20 ans, j'ai appris à connaître ce sport et son entourage. J'ai rencontré des gens formidables, en France mais aussi à l'étranger. J'ai apprécié la manière dont les autres nations présentent cette discipline. Sans avoir la prétention d'affirmer connaître le patinage, j'apprécie le bon comportement de quelques entraîneurs, grands et moins grands. Chez certains, la simplicité et la sincérité sont remarquables. J'attache beaucoup d'importance aux félicitations pour Christine et sutrout pour mes deux filles.

Qu'il est difficile d'évoluer en France. Le faible nombre de patinoires et le manque de respect en sont la cause. La valse des entraîneurs dans les clubs et les conflits entre dirigeants sont trop fréquents. Un système plus libéral serait plus juste pour les entraîneurs mais aussi pour les pratiquants. Certainement, une bien meilleure protection de l'enseignement.

C'est un grand plaisir de voir évoluer ses enfants dans un sport, surtout avec maman entraîneur. On se rappelle un peu notre jeunesse, à travers leurs performances. On souhaiterait qu'ils progressent rapidement et décrochent de bons résultats. Mais, d'autres ne l'entendent pas de cette oreille. Souvent, certains ne s'imaginent pas les sacrifices réalisés et les enjeux financiers engagés. Il faut constamment se battre et persévérer pour atteindre ses objectifs. Croyez-moi, c'est extrêmement difficile.

Il ne sert à rien d'être précoce dans certains sports, comme en patinage ou encore à la boxe. Il faut sans cesse apprendre et progresser lentement mais sûrement. D'ailleurs, j'ai eu l'occasion d'approcher un jeune boxeur, soit disant "précoce" à 16 ans, si précoce, qu'il s'est arrêté de combattre avant les autres. Comme c'est facile d'être méchant !

Armons-nous de courage et de patience et apprenons à ne plus répondre aux provocations. Facile à dire !

Retour

@ patinage artistique 2009

 

Chutes en patinage artistique